Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Finir premier ? Peu me chaut !

Franchir la ligne d'arrivée ? Pffff !

Au fait, chaut, vient du verbe chaloir (j'ai chalu au passé composé) dont on a tiré chalant, nonchalant. La Fontaine n'écrivit-il pas : "J’en suis d’avis, non pourtant qu’il m’en chaille." dans la fable La gageure des trois commères. Chaloir, synonyme donc : importer. peu me chaut donc, peu m'importe. Belle expression, comme quoi, on peut être grand à tout âge par cette affectation à ne pas vouloir briller tout en le faisant remarquer. Ce geste de dépossession est d'une beauté, d'un dandysme fabuleux à une époque de macronisme opportuniste où tout ce qui brille devient or. Ce beau pied de nez à tout cela de nier la réussite immédiate pour en obtenir une plus belle encore, celle d'avoir réussi sans peine à se hisser au-dessus de la mêlée des chalants ornés de leurs breloques.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article