Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'ami du sanguinaire Bachar al-Assad ramène sa fraise pour tancer le totalitarisme de la transparence. Cette fameuse transparence est sans doute la seule arme dont dispose le "peuple" (à prononcer avec des pincettes apparemment) pour mettre son nez dans le linge sale généralisé de la corruption. Les parlementaires sont devenus de vrais mafieux tentant de se prévaloir d'un principe républicain dont, tout en faisant semblant de gérer l'héritage, ils profitent abusivement. La délégation de pouvoir est fondée sur la confiance, or, celle-ci est bien ébréchée par cet incessant chapelet d'affaires, ces temps-ci. Se parer ainsi d'une dignité républicaine passe pour une morgue de flagorneur esbaudi de ses larcins.

Un petit plus ?

Jacques Myard a déclaré qu'il fallait « nationaliser l'internet » car « les États-Unis sont totalement maîtres du système et peuvent ainsi espionner le monde entier... », ajoutant que « les Chinois l'ont bien fait »

Myard l'opaque

Partager cet article

Repost 0