Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y faut des doigts de fée et de la concentration pour réaliser cette mini Joconde avec des sprinkles. Ces toutes petites sucreries sont destinées à la décoration des cupcakes et des glaces. De plus, le nombre de pixels étant limité, il faut être astucieux pour donner l'idée de Mona Lisa car, quand on y colle le nez, il n'y a plus rien de ressemblant. Notre cerveau est agile à la paréidolie, vous savez, voir des formes dans les nuages, une sorte de morphing cérébral. L'idée est là : avec quelques bonbons-pixels, votre cerveau réalise un morphisme global, c'est que Kant nommait les schèmes de la perception, l'interface entre les apparences et les concepts, ce qui est donné et le sens.

Après, pour réaliser ce genre de représentation, soit on a une feuille de papier, une photo de la Joconde, qu'on enlève en la glissant délicatement (ou d'un seul coup ? (je ne sais pas si ça marche pour des sprinkles)), soit on utilise un vidéo projecteur et on place une à une les petites sucreries sur l'image projetée. Dans tous les cas, c'est un travail de fourmi.

La Joconde en sprinkles
Tag(s) : #photos, #art

Partager cet article

Repost 0