Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un clampin ayant eu la fameuse idée de remettre le couvert, j'ai de nouveau plané à cet hymne discoïde et de nouveau flashé à la vison de ce short flashy planant au-dessus de Manhattan. Je vous recolle aussi mon texte d'époque, garanti sépia.

Ok ! Bon ! Ce sera sans commentaires, hein ? On n'a guère fait mieux depuis, disons, Cerrone. Le Brooklyn Bridge en frémit encore, de cet aigle en paillettes, strass, ailes de géant. (pas de Guéant, hein ?). Hosanna ! La France éternelle a accouché d'un Artist qui batifole de trophée en trop fait en son jardin. Le blaireau. Comme un aigle, ça vole bas et ça plane pour moi. Niou Yorke en toile de fond et son empyrée pour cet envol rapace. Vendette vend des tas ; en fait des tonnes en dépeçant le second degré du discoïde. Je vous colle les paroles pour le même prix, histoire de jumeler votre voix à cet hymne dérisoire de la beaugossité (va craquer). Comme un aigleuuuuu !!! (Ah ! Au fait ! Vous pouvez cliquer sur "j'aime pas". Ça n'existe pas ? Non ! Quand on est amis - Friends - on aime. Obligé^^

Pour le Karaoké devant ton miroir:
Comme un aigle (X2) /Dans la ville (X2)
Vole / survole / Chasse nocturne (X2)
Opportune / importune / Dans toute la ville (X2)
Comme un aigle (X2) / Toujours fugace / jamais en place
Rapace / vorace / Toujours chercher / Jamais percher
Dévisage / envisage / Je m'envole
Je plane
Comme un aigle (X2)
Zone interdite/ proies inédites
Patrouille de nuit / Dans la vile (X2)
Je traine/ j'engraine/ je m'envole
Je plane
Je te mate/ je t'attaque

Tag(s) : #chanson

Partager cet article

Repost 0