Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Le burkini...

Le burkini...
Le burkini...
Le burkini...

Le Conseil d'Etat a jugé sur le effets et non sur les causes. Le burkini est autorisé sous prétexte qu'il ne met pas en péril la cohésion sociale. Les juges de cette assemblée n'ont pas regardé en amont la mécanique globale dont le burkini n'est qu'une facette visible, et cette mécanique est un asservissement des femmes dans la société dans le sens où on dénie leur liberté d'être les égales de l'homme. Le Conseil d'Etat a dit la loi de s'accoutrer comme on veut pourvu que cela ne dérange personne en opacifiant le débat sur les mœurs. Le burkini en soi, s'il n'est pas dérangeant, est un marqueur net de l'accroissement d'un communautarisme clivant dont les femmes sont les pièces qu'on avance comme des pions ; il risque de se propager, de se généraliser créant ainsi une diffraction sociétale visible. Les apôtres de la liberté universelle feignent d'ignorer ces signes forts, ces totems identitaires et cette épidémiologie, cette propagation de la dévalorisation du droit des femmes de par les vêtements, les attitudes de bienséance "pudique". Si cacher les femmes, les rendre invisibles est légal, l'idéologie nauséabonde conduisant à des rituels religieux obscurantistes a une boulevard devant elle.

Citation de Jacques Julliard tirée de l'article "Qu'est-ce que l'islamo-gauchisme ?"

Le burkini...
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article