Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Doom en photomode

La boucherie façon Doom est de retour. On est passé des pixels de la PlayStation au mapping des images de synthèse. On fragge, on fragge. Mais quand on ralentit, que se passe-t-il ? Le glauque devient esthétique, le monstrueux photogénique. On navigue dans une statuaire mythologique comme dans un tableau de Bosch. L'enfer est pavé d'un grotesque pompier fascinant et comme on dit que les portes du bien s'ouvrent mal, on peut dire que celles du mal s'ouvrent bien. On est ici à l'entrecroisement de la laideur repoussante et de la beauté intriguante. On pourrait citer également sans rougir les écorchés si mobiles de Francis Bacon.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article