Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Danse : dans la piscine abandonnée

L'effet aquatique

J'ai beaucoup aimé le film de Solveig Anspach, du moins, toute la première partie qui se déroule dans une piscine. C'est un formidable décor de cinéma d'un surréalisme inouï. Le son y est amplifié, la lumière surmultipliée de reflets, les regards sans cesse entrecroisés, univers très codifié de zones, de lignes, de surfaces. Tout est vectorisé autour de cet autre monde sous la surface mobile où rien n'est pareil : opacité, silence, compression, oppression aussi. D'une piscine vide, on ressent le manque, l'absence qui, à son tour devient oppressante comme dans un parc d'attraction abandonné. Toute présence y devient étrange, étrangère, incongrue.

Scottish Ballet dancers Madeline Squire and Javier Andreu discover each other as they explore a labyrinthine derelict Glaswegian swimming pool. A high-energy piece choreographed by Sophie Laplane, with music by British-born, Boston-based electro musician John Xela.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article