Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Emmanuelle Cosse perd ses nerfs face aux questions sur le cumul des mandats

Cosse toujours

Quand une "vert" (enfin, ex) devient rouge. Nos amis écolos (enfin ex) sont de vrais carriéristes et ça saute aux yeux, sauf pour eux-mêmes. C'est un peu comme les bassistes dans les groupes rock, ce sont ceux qui ne savent pas trop jouer de la gratte et qui sont donc sur scène par défaut. Oué, je suis au gouvernement, je suis un VIP, appelez-moi ministre. Comment je suis arrivé là ? En piaillant et voletant dans la basse cour écolo et puis, comme j'ai passé mon seuil d'incompétence, je trahis, mes amis (enfin ex), mes promesses et là, du coup, je peux me garer en stationnement interdit en toute impunité et même faire un coming out de centriste. Quand un vert dépasse la ligne rouge ce n'est jamais très bon, son écosystème interne (s'il existe) est fortement perturbé par las appas et dorures républicains. L'aubaine. Du coup, cette discursivité pérorante acquise dans le parti du caquetage infini sert à cautionner l'indéfendable, nier l'évidence, rentrer dans la fourrure d'une taupe et hiberner trankillou dans un bureau doré à jouer la mouche du coche. Les écolos (enfin, ex) sont bien des politiques en ce sens qu'ils sont capables de dire tout et le contraire de tout avec une morgue impassible.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article