Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les tweets à 10 000 caractères

Crise caractérielle

Twitter va passer du haïku à La recherche du temps perdu ; il nous faudrait un Barthes pour analyser cette rupture sémiologique. De la concision à la diarrhée verbale. Le fait qu'il y ait une limite à 140 caractères forçait les nuls comme moi à manier la rasoir d'Occam et c'était un bel esprit zen de couper dans la bidoche envahissante de toutes ces fioritures. L'esprit va s'avachir, forcément en se dilatant, devenir assoupi en s'enivrant de mots, de discours oiseux/verbeux (comme dans cette intro par exemple) comme notre époque aime à tartiner du vide au kilomètre afin d'alimenter le quotidien médiatique.

D'un autre côté, le modèle Twitter a atteint ses limites. C'est devenu un sérail avec ses populaires niaiseux et ses influents historiques, une petite machinerie se nourrissant de clashs, de fakes, de morts. Cette révolution copernicienne va-t-elle la noyer ou au contraire la booster en l'ouvrant à un côté magazine ? Mais c'est sûr, les pionniers diront toujours que c'était mieux avant.

Les tweets à 10 000 caractères
Les tweets à 10 000 caractères
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article