Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pilleurs d'état - Philippe Pascot

Notre République est malade. Malade de certains élus. Du chapeau socialiste sont sortis quelques personnes devenues emblématiques qui ont cogné sur la probité républicaine, les yeux dans les yeux avec un aplomb médusant. Le peuple, comme on dit, n'est pas dupe de cette gent bananière s'octroyant moult privilèges en toute impunité, de ces "milieux autorisés" comme disait Coluche. De ce vertige naît l'absentéisme et le "tous pourris" qui laisse glisser les opinions sur les pentes savonneuses du populisme d'extrême droite. La République pâtit de cette carence de contre pouvoirs qui viendrait réguler ces coutumes bourgeoises ; le désamour d'avec les politiques -le politique- vient en grande partie de cela.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article