Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pas de sapin Hello Kitty dans la classe !

Ce qui se passe actuellement, gangrène et paralyse notre société, la fracture même, c'est que le plus intolérant a gagné. Tous nos beaux discours humanistes et universels aboutissent à la domination du neutre, de l'atone au prétexte qu'il ne faille choquer aucune minorité. La notion de laïcité s'est rigidifiée en mode défensif. On se barricade, on met des barrières, des frontières symboliques.

On en arrive au paradoxe de la tolérance énoncé par Popper.

Pas de sapin Hello Kitty dans la classe !

« Le paradoxe de la tolérance : La tolérance illimitée doit mener à la disparition de la tolérance. Si nous étendons la tolérance illimitée même à ceux qui sont intolérants, si nous ne sommes pas disposés à défendre une société tolérante contre l'impact de l'intolérant, alors le tolérant sera détruit, et la tolérance avec lui. (…) nous devrions revendiquer le droit de les supprimer (les intolérants), au besoin, même par la force (…) Nous devrions donc revendiquer, au nom de la tolérance, le droit de ne pas tolérer l'intolérant.

Karl Popper

Cette enseignante américaine s'est vue obligée par la hiérarchie de retirer de sa classe le sapin Hello Kitty qui était vide de tout symbole religieux. Le risque ? Qu'il offense les religieux, justement. A mon avis, sans doute les Pastafarians. La religion est l'incarnation, en germe ou aboutie (fondamentalisme) de l'intolérance totalitaire. Que la laïcité recule devant ces obscurantistes de tout crin au nom d'une couarde neutralité est une pente inquiétante vers un asservissement, une soumission à ces étranges sectes.

“I feel that this is defintely a turning point in our society—when everything offends everyone all the time—it just sucks the joy out of everything,”

Pas de sapin Hello Kitty dans la classe !
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article