Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

I'm 14 and this is deep

La mémoire de l'eau.

I'm 14 and this is deep

Vers 14 ans, les concepts s'élaborent autour de ou à partir de la pensée magique de l'enfance. Notre épistémé enfantine est un univers de signes et de correspondances mystiques. Les causes et effets ne sont pas mécaniques mais rêvés (notre conatus politique est souvent arrimé à ce niveau-là de l'infra pensée). L'univers gravite tout entier autour de nous comme le Soleil tourne autour de la Terre.

Notre révolution copernicienne – à jamais imparfaite, incomplète – celle où le concept prend le pas sur la pensée magique, vient avec l'abstraction : ce monde est extérieur à moi, ses structures sont indépendantes de ma volonté, ma pensée reste confinée dans la seule sphère de la raison.

Cette histoire de la mémoire de l'eau est du pur animisme infantile. Je crois que les objets ont une âme et réagissent de manière émotionnelle en similitude avec ce que je ressens. Mon humeur se transmet par résonance, par magie à l'humeur de l'eau. Si je suis en colère, l'eau, par osmose, va l'être. La « pensée » est partout, dans tout l'univers, circulant sous forme de ressemblances , de consonances, d'adéquations. On voit bien dans cette dichotomie positif/négatif vie/mort) un concept mou, vaporeux qui va happer le réel de son magnétisme, de sa magie.

Pour cet état de la pensée, rien ne peut s'y opposer, rien ne peut la réfuter qui n'y soit extérieur, donc rejeté. Je pense aux opinions politiques qui sont tout à fait à niveau là d'une constellation d'opinions éthérées, auto centrées autour d'une vision simpliste car fantasmée du monde social.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article