Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Prêchi-prêcha

Le diable et le bon Dieu

Cherchant des billets sur le fameux imam de Brest évoqué ici le 25 septembre : l'imam de Brest est à l'ouest, je suis tombé (des nues...des nuées même !) sur le curé de Fourvières, Hervé Benoît, à la langue bien pendue et à l'othographe incertaine (Dieu relie les siens mais ne les relit pas) qui prend les mots pour des choses, la lettre pour l'être (du moins sur ce qu'il assène qu'il est). C'est du gros verbiage obscurantiste qui semble plaire aux médiévaux (voyez les commentaires allumés sous son apostille mortifère). Il tient le même discours, la même diatrible endiablée (sic) que Soral avec un ton d'inquisiteur enfiévré et jubilatoire.

Prêchi-prêcha

Ce genre de discours un peu nounouille de complotiste en manque de concepts et tout plein de nauséabondes fumigations, de références indigestes pour complaire à une diaspora d'âmes errantes. Mais je m'égare aussi, osmose de ton.

Extraits de ce qu'assène notre curé :

"Vous invoquez le diable en rigolant ? Lui vous prendre au sérieux. Un exorciste extraordinaire me le disait le jour même des attentats : « Si vous lui ouvrez la porte, il se fait une joie d’entrer. » On ne joue pas avec les icônes, elles véhiculent le sacré…"

Et le coup d'estoc :

"Leurs assassins, ces zombis-haschishin, sont leurs frères siamois."

Phrase sibylline et pour dire ça direct à la façon de Houellebecq : très con. D'où ce point commun avec les pitreries du fameux fumeux imam brestois (dont on dit par ailleurs qu'il n'est guère dangereux - L'Obs). Ces personnages deviennent un brin visibles que l'époque exsude avec complaisance, telles de mauvaises résurgences moyenâgeuses à l'aune de ce califat issu directement du VIIème siècle (cette enquête est éclairante) et au même diapason sur le plan argumentaire.

Dieu est mort mais ceux qui croient qu'il est encore vivant sont bien effrayants avec leurs cris guerriers, leurs sabres à couper les têtes, leurs diatribes incendiaires ; bref, leur vision totalitaire du monde.

Prêchi-prêcha
Prêchi-prêcha
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article