Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Pour faire la gueule : être bien sapé

Le diable est dans les détails, en l'occurence, les couinements.

Quand on adopte une attitude hiératique de refus, autant que le fond s'homogénise avec la forme, qu'il y ait unité de ton, confluence généralisée, sinon l'effet Actor's Studio est râpé. Un couinement de godasse et vous pouvez dire adieu à votre effet. Cela m'est arrivé de glisser de l'estrade trop cirée de ma classe tout pendant que j'entamais une grande tirade outragée sur la fénéantise de mes élèves : effet fou rire de l'assistance assuré. Comment voulez-vous continuer la tirade après ça, après avoir été ridiculisé. C'est vrai que ce malicieux de diable est dans les détails qui cassent tout, ce qui, parfois, s'avère salvateur. Le plus souvent, c'est ce qu'on retient : une sonnerie de téléphone dans un concert, à un enterrement par exemple. Tu vas te rappekler le jour où tes pompes ont fait pouic pouic alors que tu ne vas avoir aucun souvenir du fait que tu faisais la tronche et encore moins pour quelle raison. Souvent, le diable est le bon dieu.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article