Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Medias sociaux : The way out

Leave Essena alone !

La traversée des apparences

On la sent émue, exaspérée. Elle vient de réaliser que son succès sur Instagram était totalement factice. Un peu comme Guy Birenbaum quand il écrivait "Vous m'avez manqué" avait claqué la porte de Twitter. Les médias sociaux sont un leurre, un monde étoilé où, plus vous êtes connus, moins vous avez d'authentiques amis. La fameuse e-réputation qu'il s'agit d'entretenir sans cesse sous peine de décote immédiate, c'est un tourniquet pour hamsters (qui veulent se montrer joviaux). Plus ça tourne vite, plus on fait du surplace et plus on risque de se faire mal quand on se fait éjecter. Je le sais pour, à mon tout petit niveau, tenir ce blog, combien j'y suis aliéné, prisonnier de cette obscure caverne, autiste 2.0.

Le nombre d'abonnements, de followers ou de likes ne fait pas le bonheur. C'est une popularité obviée, plus assoifée de mythes, d'icônes que d'êtres réels. La célébrité d'alcôve, de niche dans les sphères en fin de compte limitées des médias sociaux est une jolie prison d'images qui a tôt fait, lors d'un burn out, de se transformer en mur des lamentations. On se rend compte soudain quand le compteur se coupe, qu'il disjoncte, qu'on était dans une salle de vidéo projection, de réalité augmentée. On se rend compte qu'on avait des chaînes (YouTube sic))

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article