Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vincentdidier

Donner de l'argent à un SDF ?

Nous sommes des intermittents de la générosité. On se dit souvent qu'on ne va pas résoudre tous les problèmes du monde avec une pièce de 1€. On ne peut pas donner à tout le monde. On n'a pas de monnaie. On est pressé. Et pourquoi il ne travaille pas, lui ? Il ne touche pas le RSA ? Patati patata.

La générosité n'est pas une attitude qui se calcule. Ses élans encore moins.

En revanche, ces temps (de populisme)-ci, l'argument ultime pour claquer le bec aux gens qui s'occupent des immigrés est : pourquoi ne pas s'occuper d'abord de NOS SDF ? Et ces gens-là qui aboient ne donnent la plupart du temps pas un rond, ni même un regard.

Tout ceci est bien argumentaire. Nous somme bien des intermittents de l'humanisme, sauf dans nos discours.

Deux commentaires trouvés sur YouTube :

Mon petit frère me demandait un jour pourquoi je donnais aux SDF comme ça, quand on allait faire les courses... J'ai répondu que même au-delà de toutes les théories débiles comme quoi ils pourraient être des escrocs, le mec se gèle les miches dehors tous les jours que je le croise et ces 50 centimes qui ne feront aucune différence pour moi, que je les garde ou pas, feront clairement la différence pour lui, alors je lui laisse de bon coeur avec un bonjour, sans réfléchir car c'est de toute façon plus morale que de penser qu'on fera meilleur usage d'une pièce que lui !

BenzaieLive

Vidéo très très explicative de ce que j'ai vécu il y a une semaine. J'étais à un concert d'un groupe que j'aime énormément à Paris. Du coup, à la fin du concert, j'achète beaucoup de choses d'eux pour me souvenir d'être venue (t-shirt, masque, collier etc...) Arrivé à la Gare de l'Est, un mendiant m'aborde. Je lui ai souri et ai parlé un peu avec lui. A la fin de la discussion il s'en va un peu pus loin de moi. Lorsque mon train est arrivé, j'ai voulu lui donné quelque chose alors j'ai sorti mon porte-monnaie mais à cause de mes dépenses énorme la veille au concert, je n'avais plus rien. Du coup j'esquive le regard du mendiant pour me dire qu'il ne m'as pas vu avec le porte-monnaie en main et je prend mon train. Mais depuis j'ai un énorme sentiment d'être coupable de ce que j'ai fais. C'est horrible d'éviter le regard d'un homme qui souffre.

βloodyωeiss

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article