Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le choix de puppy

Je renvoie à un joli texte d'Alain. On choisit toujours avant de savoir. Si on savait d'avance ce qu'on choisit, ce ne serait plus un choix. On ne choisit pas d'être médecin, ou avocat ou professeur car on n'en a aucune expérience a priori. Une fois que ce choix est fait, c'est trop tard et, au lieu de récriminer sur le choix qu'on a fait, d'instant en instant d'autres choix s'offrent à nous et rien n'est jamais perdu.

"Nul ne choisit d’aimer, ni qui il aimera ; la nature fait le choix. Mais il n’y a point d’amour au monde qui grandisse sans fidélité ; il n’y a point d’amour qui ne périsse par l’idée funeste que le choix n’était point le meilleur. Je dis bien plus ; l’idée que le choix était le meilleur peut tromper encore, si l’on ne se jette tout à soutenir le choix. Il n’y a pas de bonheur au monde si l’on attend au lieu de faire, et ce qui plaît sans peine ne plaît pas longtemps. Faire ce qu’on veut, ce n’est qu’une ombre. Être ce qu’on veut, ombre encore. Mais il faut vou­loir ce qu’on fait. Il n’est pas un métier qui ne fasse regretter de l’avoir choisi, car lorsqu’on le choisissait on le voyait autre ; aussi le monde humain est rempli de plaintes. N’employez point la volonté à bien choisir, mais à faire que tout choix soit bon."

Alain - Sur Platon

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article