Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fascination de la machine/7 : le robot violoniste

Une des grosses ficelles (cordes ?) de ce procédé, c'est que l'archet est fixe tandis que le violon pivote en fonction des notes. Cette idée est bien ficelée mais limite la "virtuosité" de cette machinerie. On a donc affaire à un débutant, certes doué, mais qui met la charrue avant les bœufs, la grande finesse des violonistes venant principalement de cette course maîtrisée de l'archet. Cet effleurement linéaire et loin du compte. On gardera donc bien le nom de sculpture kinétique qui crin craint un peu.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Il n'est pas encore arrivé le temps où la machine sera aussi douée que l'Homme pour réaliser ce qui touche à l'art ! ;)
Répondre