Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Piketty refuse la Légion d'honneur

Piketty refuse la Légion d'honneur

Ils ne sont pas légion à la refuser tant cet oripeau napoléonien pour la soldatesque est un insigne honneur. Voici une liste honorable de gens l'ayant refusée : Wikipédia.

Le geste est beau. Parce que ce n'est pas forcément un "honneur" que de se trouver associé à ces politicards de République bananière qui se l'attribuent en de théâtrales cérémonies où le pompier croise cette France rance et Louis Philipparde aux fragrances moisies de demi-mondes provinciaux. La Légion d'honneur, un colifichet de sous-préfet balzacien pour dîners en ville et péroraisons ratiocinantes à perte de vue. Un truc de constipé s'octroyant la bimbeloterie fantoche de la chose républicaine. Métonymie de l'insigne dans le sens de l'insignifiant.

On peut dire à rebours que ce geste signifiant est sans doute plus porteur de valeur que ladite distinction. Effectivement, Piketty a clamé son refus dans la presse, cette ostentation dit quelque chose du genre "Ceci n'est pas une pipe." Son honneur, c'est la reconnaissance internationale, hors l'indifférence affichée du gouvernement français qui a agit de plus en plus mollement face à La Finance.

Au total, quoique ce refus autorise comme discours contradictoires, on ne verra pas Isabelle Balkany et Thomas Piketty affublés d'un même titre.

Et puis, vous pouvez toujours lire ceci.

Dans le lot des 691 médaillés de cette fournée : Mimi Mathy

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article