Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On peut tester sa voiture perso au Nürburgring

Les valseuses

On peut aussi venir tester les rambardes

Les joueurs de Gran Turismo connaissent bien ce circuit tant il est redoutable : long, étroit, glissant, sinueux, au revêtement hétérogène, c'est un circuit piégeux qui n'en finit pas. Le bestiau de 20 kilomètres de long comporte pas moins que 73 virages avec des côtes et des devers où le chauffeur du dimanche s'empressera de laisser sa trace en rayant et bosselant les barrières latérales. C'est comme des initiales amoureuses gravées sur un arbre.

Les fringants propriétaires de grosses cylindrées viennent épater leur copine ou se faire une montée d'adrénaline moyennant finance. C'est aux deux tiers du circuit, quand la lassitude s'est installée, vers les 50èmes rugissants, alors que l'attention s'est un brin émoussée que nos lascars, forts de leur habileté, négocient un ton au-dessus (oh ! juste une demi-note) ces quelques virages qui paraissent si anodins ; cette enfilade de petits "S" qu'à priori n'importe quel néophyte éclairé peut tutoyer par quelques coups d'accélérateur par trop vaniteux.

C'est là aussi que le public est autorisé à venir assister au désastre annoncé...

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article