Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"On n'a pas le droit de détruire la justice." Balzac

« Faisons attention, la République, c'est un rêve d'avenir partagé. Ce rêve d'avenir partagé, il est vivant s'il y a une justice qui est respectée et qui reste digne. Quand des responsables politiques commencent, à droite ou à gauche, à s'en prendre aux juges, c'est un des fondements du vivre ensemble, de la République qui est atteint. [...] On peut contester ce qui vous est reproché, on ne conteste pas les fondements de la justice, parce qu'à ce moment-là on conteste la République. »

Jean-Louis Debré

Inquiétude quant au manque de réaction à gauche par rapport au discours de Sarkozy qui, au nom de sa petite personne, s'attaque à un puissant lien de cohésion sociale. Inquiétude devant ces médias à la botte qui accourent au coup de sifflet devant un clown triste qui fait splash splash sur la surface de l'eau pour que le bon peuple s'intéresse à son cas. Inquiétude devant les sectaires de cette UMP sordide et vénale qui béatifie, canonise son martyr, le plaçant au-dessus des lois de la res-publica - la chose publique. Inquiétude devant cette parole de bistrot qui s'autorise à mettre à mal nos institutions collectives, à les fragiliser pour brandir son ego de bateleur narcissique. Inquiétude devant ceux qui semblent entendre ce discours névrosé et paranoïde de complot généralisé.

Merci Jean-Louis Debré.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article