Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le vieux monsieur, Alzheimer et le chien

Si anthropologiquement c'est pas top (discours ragnagna sur le fait qu'on humanise à tort l'animal), humainement, ça l'est. C'est bien là l'essentiel. Si une présence animale est un réconfort pour un malade, une présence dans la nébuleuse solitude sociale engendrée, par Alzheimer, que valent ces discours prétentieux à côté ? Que veulent-ils dirent ces donneurs de leçons insensibles à cette "humanisation" des bêtes ? Alors tous ces discours pseudo rationnels : poubelle. Ils ne pèsent rien à côté de ce genre d'images. Rien.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article